Actualités   Biographie   Articles   Photos  Donations   Voyages   Liens

_____________________________________________________________________________

Actualités

Voyage en Suisse - Avril 2005

Lors du Noël 2004, Lise et moi avions décidé de partir fêter son anniversaire en Suisse avec les amis(es) de la Suisse.
À chaque fois que nous parlions de la Suisse nos visages s'illuminaient de bonheur, beau pays avec son charme exotique et des amis(es) extraordinaires avec le coeur sur la main.

Quelques jours plus tard, soit le 8 janvier , ma tendre épouse succomba à une crise cardiaque.
La veille j'avais réservé les billets d'avion pour le 3 avril, nous avions décidé d'inviter notre ami Clément qui lui aussi fêtait son anniversaire le même jour que Lise soit le 5 avril.

Nous étions tous consternés par ce départ si brutal, nous étions dans le désarrois.
La petite sœur de Lise, Marie, venait de perdre sa dernière soeur , elle était maintenant la seule survivante de sa génération, père et mère étaient déjà parti pour l'éternité, elle avait peine à s'organiser, elle sentait le gouffre de la solitude malgré ses deux beaux garçons.

J'ai décidé de lui faire profiter du billet de Lise pour faire avec nous ce voyage de repos et de reconnaissance envers nos amis(es) là-bas, qui avaient pris le temps pour venir assister aux funérailles et nous accompagnés dans cette tragédie.

C'était un court voyage de 11 jours qui nous a fait grand bien, repos visite des Alpes en train panoramique et les petits voyages dans les petits villages tout près de Perroy village là où habitent nos amis(es).
Nous avons visiter la belle ville de Gstaad, très charmant, immeuble ancien et patrimoniaux, chalet Suisse original. Station de ski renommée, un endroit à ne pas manqué.

Nous étions accompagnés par Erika et William. Ces derniers sont aussi de grands amis, vivant à Romainmôtier ils sont propriétaires du camping de l'endroit. Là aussi le village est extraordinaire de par son abbatial de renom.

Je veux remercier toutes ces personnes qui nous a fait découvrir cette belle Suisse et profiter de ce moment privilégié qui nous a soutenu dans notre douleur: Les familles Troyon, De Paoli, Reichenbach.
 

4 janvier 2006

À ma bien aimée Lise Bernard!

Bientôt une année que tu es partie, bientôt une année que je te cherche sans y parvenir, ton absence pèse lourd dans ma vie sans toi. Je comprends mieux comment tu étais importante dans les grands et les petits gestes de la vie quotidienne.

Ta présence à mes côtés pendant les 33 dernières années ont fait de moi une personne qui a trouvé sa place même avec les dures moments que j’ai dû traverser à cause des problèmes de santé successifs. J’ai vu ton amour inconditionnel, ta force de caractère qui veillait sur moi à chaque instant.

Même si tu connaissais mes faiblesses tu as su me pardonner et croire  en moi et à mes possibilités. Tu savais que jamais je ne t’aurais laissé dans la difficulté; tu as eu confiance en moi.

Notre amour a su, au fil du temps, s’affirmer davantage et faire de nous un couple uni aimant la vie l’un avec l’autre. Nos intérêts communs ont su multiplier nos attentes pour vivre nos grands moments en harmonie parfaite.

Ma belle Lison jamais je vais oublier ta grande disponibilité  soit dans ma vie de travail ou dans ma vie de tous les jours. En sorte ma vie est devenue la tienne, ensemble nous avons accomplis de grandes choses. Mon amour, jamais je vais t’oublier, un jour nous nous  retrouverons et nous poursuivrons à accomplir de merveilleuses choses afin d’aider ceux ou celles qui nous aimaient pendant que tu étais auprès de moi. Tes amis ne peuvent non plus t’oublier souvent ils pensent à toi de ton courage ton audace à combattre tes peurs et faire de toi une femme forte.

Comme je me souviens que la mort te faisait peur, mais tu as su lui rire au nez, tu es parti dans ton sommeil, tu m’as joué un tour, mais tu le méritais d’avoir une fin de vie sans douleur, sans en avoir vraiment connaissance. Certes j’ai mal, parfois je pleure parce que tu me manques, mais l’important c’est ton bonheur.

Ton héritage m’aide à surmonter ma peine, mes angoisses, c’est à mon tour d’avoir peur parfois, comme je te comprends mieux maintenant. Ma douce compagne, soit assuré de ma fidélité, jamais je ne pourrais effacer ces nombreuses années que nous avons partagées ensemble.

S’il y a un paradis, je suis certain que tu t’y trouve en ce moment et tu gardes ma place auprès de toi. Je t’aime ma Lison, je ne te dis pas au revoir car chaque jour tu es là dans ma tête et je sais que tu continues à m’aider et me parler. Je ressens ton amour aussi présent qu’avant. Ton dernier baiser est toujours gravé sur mes lèvres celui du matin du 8 janvier 2005.

 

8 janvier 2005

photo de Lise noir/blanc

Madame Lise BERNARD ROYER
1939 - 2005

A St-Paul d'Abbotsford, subitement, le 8 janvier 2005, à l'âge de 65 ans, est décédée Mme Lise Royer, née Bernard, épouse de Jean Royer, demeurant à St-Paul d'Abbotsford. Outre son époux Jean, la défunte laisse dans le deuil sa soeur Marie, ses neveux Philippe et Luc Fréchette, Mathieu Royer, sa belle-mère Mme Lucienne Chabot Royer, ses beaux-frères Jacques et André Royer ainsi que ses autres parents et amis. Les funérailles auront lieu le jeudi 13 janvier.

Paru le 11/01/2005 dans La Presse

 

Décembre 2003

Par une belle journée et froide journée, sans en avoir été avisé, mon ami suisse Sébastien Troyon arrive à l'hôpital à Montréal alors que je suis en traitement aux soins intensifs. J'ai été très surpris de sa visite et de grosses larmes coulaient sur mes joues, je ne pouvais croire que cet ami venait de traverser la flaque d'eau qu'on appelle Atlantique pour venir me voir. Ouf! Quelle émotion !

Quelques jours plus tard ce fut autour de sa mère Monique et de son oncle William de venir pour ma sortie de l'hôpital, quel bonheur !

Convalescence oblige !

Suite à ces péripéties me voilà en congé forcé le travail reprendra que le premier mars. Toutefois à partir de chez moi, je supervisais mon travail que j'avais délégué durant cette convalescence. En juin et juillet je me rendrai en Europe avec mon épouse et un ami pour vivre de bons moments avec mes amis suisse et français.

 

Novembre 2003

Durant le courant du mois, je ressentais que quelques choses n'allait pas dans mon corps douleur thoracique puis souffle court, je suis allé aux urgences et on m'a diagnostiqué une péricardite sévère ,plus de 660 millilitres d'eau autour du cœur ,celui-ci était comprimé, il avait de la peine à faire son travail.

Dû à mon immobilisme, une phlébite à la jambe c'est développée, alors les caillots sont remontés en direction des poumons voilà qu'une embolie pulmonaire fait de moi, un être complètement désorganisé plus de souffle ,je suis alité aux soins intensifs pour une durée de 3 semaines.

Mon épouse et mes amis ont eu une peur de me perdre, tant que l'embolie était d'une sévérité redoutable. Laissez-moi vous dire que moi aussi j'ai eu très peur.

 

Octobre 2003

La fondation Mira m'a remis un nouveau chien guide qui répond au nom de Moselle, il s'agit d'une jeune chienne de 29 mois de race Labernois, nouvelle race que la fondation a crée afin d'aller chercher les qualités du labrador et du bouvier bernois.

Elle est sensible enjouée quand elle n'est pas en devoirs mais connaît son travail de guide sur le bout des griffes.

 

12 mai 2003

Zeus n'est plus là

Zeus étant vieux et malade d'un cancer depuis quelque temps, j'ai du, avec regrets, mettre fin à sa souffrance. Le vétérinaire qui l'a traité pendant les dix dernières années lui a administré une injection, ainsi Zeus est parti retrouver tous les autres Dieux de la Grèce antique. Fidèle compagnon, je lui devais un grand merci pour tous les obstacles évités et les rues traversées dans les villes et villages de ma belle province.